Qu’est ce qu’un crossover ?

Le monde de la voiture évolue suivant la demande des utilisateurs. Les fabricants ne cessent pas non plus de créer de nouvelles séries, dans l’espoir de satisfaire les besoins les plus particuliers. L’opération se solde généralement par un succès, même si des échecs peuvent également être relevés. Quelquefois, la route peut être longue et laborieuse pour qu’un modèle puisse enfin trouver sa place au soleil et se tailler une belle part de marché. Il en est ainsi du crossover, qui constitue aujourd’hui un segment à part entière du monde de l’automobile. Il satisfait d’ailleurs une demande toujours croissante.

Définition du crossover

Le mot tient son origine d’un vocabulaire anglais, qui signifie mélange ou croisement. Il a surtout été utilisé à partir des années 80 aux États-Unis, pour être adopté un peu plus tard en Europe. Comme le terme l’indique, le crossover désigne un modèle de véhicule mêlant différents styles. Le qualificatif « multisegment » a d’ailleurs été souvent utilisé en France pour le définir, et continue d’être employé. Si le mot n’a été connu qu’à la période mentionnée plus tôt, la véritable histoire de ce type de voiture a réellement débuté en Russie, en 1957. Le Moskvitch 410 peut être considéré comme le précurseur de ce segment, qui tient aujourd’hui une place de choix avec des modèles de plus en plus aboutis.

Caractéristiques du crossover

En tant que mélange de style, ce type de voiture reprend donc le concept de plusieurs segments différents, à savoir la berline, le SUV, le 4×4 et l’utilitaire. De la première, le crossover garde le châssis et les parties roulantes ainsi que la motorisation. Le design général de la carrosserie s’inspire de la deuxième, cependant la taille sera beaucoup plus réduite, vu qu’elle sera fixée sur un châssis de berline. Du troisième, outre le concept classique des deux roues motrices, il peut en garder le style de transmission intégrale à quatre roues motrices, en mode permanent ou enclenchable. Du quatrième enfin, il retient la modularité de l’intérieur.

Terrain de prédilection du crossover

Même s’il en tient l’apparence, il ne s’agit pas d’un SUV et encore moins d’un 4×4. Le crossover se montre surtout à l’aise pour une conduite urbaine, ou pour les liaisons sur des routes correctement asphaltées, pour rejoindre la campagne ou la plage. Même avec un modèle à quatre roues motrices, il n’a pas les capacités de franchissement d’un 4×4 sur une piste.

Les particularités et les avantages des ludospaces ou combispaces
Comment choisir la puissance de mon futur véhicule neuf ?