En quoi consiste un numéro VIN ?

numéro VIN

Lors de l’achat d’une voiture, on vérifie souvent le numéro de série du véhicule avant de signer le contrat. Il est donc utile de savoir ce qu’est le numéro de série, comment le vérifier et où le trouver sur le véhicule. Ces informations sont importantes pour toute personne qui achète une voiture neuve ou d’occasion.

Qu’est-ce qu’un numéro VIN ?

Mais qu’est-ce que le numéro VIN ? Le VIN est le numéro d’identification du véhicule. Il est émis par le constructeur du véhicule. Bien que différents pays puissent utiliser des normes différentes, il est utile de savoir qu’ils sont liés par un code de 17 lettres. Il convient également de noter que jusqu’en 1981, il n’existait pas de norme unique. Cela signifie que les différents constructeurs utilisaient des formats de VIN différents, ce qui rendait très difficile et souvent impossible de faire correspondre le numéro de VIN au fond. L’information se trouvait au moins sur la plaque du constructeur ou sur le châssis, mais on la trouvait souvent à d’autres endroits, comme sur le pare-brise, le plancher ou le coffre. Le numéro VIN est un numéro de châssis à 17 chiffres. Il est composé de certains caractères et chiffres. Toutefois, les caractères spécifiques ne sont pas pris en compte car ils peuvent être confondus avec le 1 et le 0. Chaque numéro est unique et attribué à un véhicule spécifique. Il est ainsi plus facile d’identifier le véhicule par la suite.

Comment lire le numéro VIN ?

Selon la norme ISO actuelle, le VIN se compose de trois parties. La première partie est le WMI, qui se compose des trois premières lettres et constitue le symbole générique du constructeur du véhicule. Il convient de noter que cette spécification est délivrée par l’autorité nationale du constructeur du véhicule. Toutefois, elle est délivrée en accord avec l’organisme de normalisation ISO ou son représentant national. La deuxième partie est le SDV, composé de cinq ou six lettres. Son but est de fournir des informations sur les données techniques et les caractéristiques du véhicule, codées par le constructeur à sa manière. La dernière partie est le numéro de série du VIS ou du véhicule. Il se compose généralement de huit caractères situés à la fin du VIN. Cette information comprend l’année de production et l’usine de montage du véhicule. Les chiffres restants, à leur tour, indiquent le numéro de série du véhicule et se composent de WMI + VDS + VIS, ce qui donne un numéro VIN comportant jusqu’à 17 chiffres. Lors de l’achat d’un véhicule, il est conseillé de vérifier que le numéro VIN de toutes les pièces est authentique et correspond au numéro de référence du véhicule

Où trouver le numéro VIN de mon véhicule ?

Il n’existe aucune règle concernant l’emplacement du numéro d’identification du véhicule. C’est le constructeur qui décide de l’endroit où il est placé. Toute personne lisant la carte d’immatriculation d’un véhicule trouvera le numéro VIN dans le champ E de son certificat d’immatriculation. Il commence généralement par VF ou VR. Un mécanicien peut aussi consulter le numéro d’identification du véhicule (d’où le nom de VIN), le moteur ou l’ordinateur de bord du véhicule. Il peut aussi être situé dans le coin inférieur gauche, sous le pare-brise ou sur le seuil de la porte du conducteur. Lorsque vous achetez un véhicule d’occasion, assurez-vous que le numero VIN est lisible partout et qu’il n’y a pas de corrections. Faites particulièrement attention aux « symboles de problème » tels que 3 et 9, qui peuvent facilement être remplacés par 8 et 0. Si le propriétaire remplace certaines pièces, le numéro VIN permettra d’identifier le modèle des pièces correspondantes et d’éviter les incohérences avec le véhicule d’origine.

Quels sont les moyens de vérifier le numéro VIN ?

Maintenant que vous savez qu’est-ce que le numéro VIN, il est important d’avoir un rapport complet du VIN lorsque vous achetez ou vendez un véhicule. Vous pouvez obtenir des informations importantes telles que l’historique des entretiens, les dommages cachés, le faible kilométrage, etc. De cette façon, vous pouvez être sûr que votre véhicule n’a pas été volé. Tout constructeur doit enregistrer le numéro VIN de chaque pièce d’un véhicule mis sur le marché. Cette information est inscrite sur le certificat d’immatriculation lorsque le véhicule est vendu et en cas de changement de propriétaire. Le code du constructeur ou code WMI est constitué des trois premières lettres d’un code délivré par les autorités du pays auquel appartient chaque constructeur. Il est important que le numéro d’immatriculation corresponde au numéro de pièce du véhicule. Il incombe donc à l’acheteur de le vérifier avant de signer le contrat de transfert de propriété avec l’ancien propriétaire. Si les numéros ne correspondent pas à ceux du certificat d’immatriculation du véhicule, il peut s’avérer difficile de l’obtenir. Il est donc primordial de vérifier ces quelques points afin d’éviter tout litige futur et de garder son calme.

 

Contacter un spécialiste en ligne pour commander une plaque d’immatriculation en ligne
Commander une batterie auto de capacité 95 en ligne

Plan du site